Un château au Cap d’Antibes assiégé par la police

Pour donner un avant goût aux amateurs de film, juste avant la période  du Festival de Cannes, une véritable scène de cinéma s’est déroulée avant-hier: des hélicoptères en vol stationnaire pour éviter les évasion, des équipes de police équipés de gilets pare-balles, et les agents du renseignements. La police a ainsi entrepris une recherche approfondie du fameux Château de la Garoupe au Cap d’Antibes. Le propriétaire «officiel», le milliardaire russe Boris Berezovski, a été placé sous surveillance policière. Cet homme d’affaires prospère et ami proche de l’ancien président Boris Eltsine, M. Berezovski est apparemment recherché par la justice russe pour fraude, ainsi que pour d’autre crimes. Il est exilé à Londres depuis 2001 où il a obtenu l’asile politique en 2003.

image

Les fonctionnaires de l’OCRGDF, qui luttent contre le blanchiment d’argent, les infractions financières et la criminalité connexe, aidés par la division financière et antigang de la police de Nice ont entrepris des enquêtes à la suite de soupçons de blanchiment. Les enquêtes ont débuté  à l’origine des fonds utilisés pour financer l’achat de cette villa ainsi qu’une autre propriété sur le Cap d’Antibes. L’enquête a eu lieu en présence d’un membre de la famille de M. Berezovski, qui n’a jamais admis posséder la villa. Toutefois, selon Nice Matin, les fichiers de police de 1999, appuyés par documents fiscaux des Alpes Maritimes, révèlent que M. Berezovski a effectivement acheter la villa avec un arrangement financier complexe pour 22,11 millions d’euros.

Officiellement, le propriétaire est une société d’investissement française gérée par une société suisse, et présidée par un avocat. Le chemin mène à une autre société au Luxembourg et M. Berezovski. La question que les enquêteurs espèrent résoudre à partir d’informations reçues avant-hier est de savoir si l’achat villa a été utilisé comme un moyen de détourner l’argent sale en provenance de Russie, impliquant potentiellement la compagnie aérienne Aéroflot.

Leave a Comment